Catégorie: "Matériel"

Lampemètre

par Le Grincheux  

Se dire qu'on va utiliser des tubes électroniques sans avoir un minimum de matériel pour les tester est une gageure. J'ai à cet effet trouvé à un prix défiant toute concurrence un lampemètre B&K 607 dans un état acceptable.

Ce lampemètre fabriqué aux USA au milieu des années 1970 est un testeur transistorisé. Ses différents culots permettent de tester efficacement l'immense majorité des tubes tant américains qu'européens.

La ligne de boutons notée « lockout » permet d'associer un connecteur d'un culot aux différentes onctions du tube à tester. Le connecteur d'anode flottant permet de tester les tubes à anode au sommet du verre. Attention donc, danger…

Il n'y a que deux petits problèmes. Le premier est purement mécanique et va trouver une solution promptement. En effet, le sélecteur permettant de tester les courts-circuits tourne dans le vide et il va me falloir tailler un détrompeur pour qu'il puisse entraîner correctement l'axe. La réparation de fortune faite par l'ancien propriétaire était pour le moins légère et s'arrêtait à un coin de papier que l'on voit encore sur la photographie.

Le second point est assez ennuyeux. Cet appareil fonctionne en 115V/60Hz. Les spécifications techniques indiquent qu'il ne faut pas le faire fonctionner longtemps en 50Hz. J'ai testé en faisant attention et, en effet, le transformateur sature à 50Hz et chauffe anormalement. Il me faudra donc concevoir une alimentation 115V/60Hz, ce qui passera par un onduleur 60Hz. À l'heure où j'écris ces lignes, le schéma de cette alimentation est jeté sur le papier. J'espère ne pas perdre trop de temps sur ce détail. Pour que ce circuit puisse être réutilisable, j'envisage un onduleur 400VA avec une entrée 230V ou 12V continu et une sortie en 115V ou 230V et en 50Hz ou 60Hz.

Dernier point, cet appareil comportait encore ses deux fascicules. Le premier est un mode d'emploi et de maintenance. Le second, en revanche, comporte les réglages de l'appareil pour tous les tubes courants.