Catégorie: "Fournisseurs"

La question du boîtier

par Le Grincheux  

Maintenant que j'ai une idée plus précise de ce qui va se trouver dans cet amplificateur, il s'agit de voir si tout peut tenir dans un boîtier aluminium de taille raisonnable. Le but n'est pas de voir les tubes, mais d'avoir un boîtier fermé dissipant correctement la chaleur de l'électronique et un tant soit peu blindé. En effet, je tiens à éviter les bavures des transformateurs d'alimentations et des régulateurs sur la partie signal.

Ce boîtier sera sans doute fabriqué sur mesure par Schaeffer. J'ai déjà travaillé avec eux et la qualité de leur fabrication est correcte sans que le prix en soit disproportionné.

Comme dimensions extérieures hors pieds, j'ai pris comme référence un amplificateur haute fidélité du commerce mais à transistors. J'ai donc en tout et pour tout en hors tout une largeur de 435 mm, une profondeur de 465 mm et une hauteur de 160 mm. La gageure est de faire tenir dans cet espace trois transformateurs d'alimentations, deux transformateurs de sortie, une carte de gestion des alimentations, quatre régulateurs à découpage pour les tensions de chauffage des tubes deux fois deux régulations linéaires pour les hautes tensions, les cartes des deux amplificateurs monophoniques et la carte mémoire à diode pour faire la liaison antre le sélecteur de source et les relais Reed des circuits.

Je pense avoir trouvé une solution intéressante et assez bien équilibrée d'un point de vue strictement mécanique.

Fig. 1 : boîtier (le même en grand)

Quelques explications. Pour être sûr que tout rentrait correctement sans problème apparant, j'ai dû modéliser en 3D les différents tubes électroniques (qui seront vraisemblablement des JJ Tesla ECC82, ECC83, ECC803, EF806 et EL34), les différents transformateurs (trois toriques et deux transformateurs plus classiques) et les radiateurs des composants TO220. Il manque le régulateur TO247 à découpage du 5V de la carte de gestion des alimentations, mais il sera toujours possible de le caser sur l'un ou l'autre côté de la carte dépassant de la carte de régulation du chauffage.

Au centre se trouvent les alimentations. En partant de l'arrière du boîtier se trouvent les transformateurs toriques pour les alimentations de chauffage et de puissance. À l'avant de ces transformateurs se trouvent une carte de couleur parme pour la gestion des alimentations et une carte couleur taupe pour les quatre régulateurs à découpage pour le chauffage (une régulation 6,3V avec un offset nul et une seconde avec un offset de 100V pour chaque amplificateur) puis un transformateur torique donnant du 5V à la carte de gestion des alimentations ainsi qu'à tous les relais Reed et à la carte verte contenant une mémoire à diode. Cette section est confinée dans une zone blindée pour éviter les rayonnements parasites.

De part et d'autre de cette section centrale se trouvent les deux amplificateurs monophoniques. De l'avant vers l'arrière se trouvent les régulations linéaires des hautes tensions, les transformateurs de sortie ainsi que les amplificateurs.

Tout y tient. En ménageant des orifices permettant une circulation d'air dans les faces inférieure et supérieure, cela devrait pouvoir fonctionner sans surchauffer.