Dérouillage de logique séquentielle

par Le Grincheux  

La logique séquentielle de gestion de l'alimentation doit fonctionner avec une horloge unique fonctionnant entre 4 et 8 Hz. Certains états doivent se prolonger plus que d'autres. Pour cela, nous avons plusieurs solutions :

  • utiliser deux horloges, mais il faut s'assurer qu'à la transition de l'une à l'autre, la condition de phase continue soit respectée ;
  • utiliser une horloge commandée en tension (variation de 1 à 256) ;
  • utiliser un compteur spécial commandé par certains états. Ce compteur doit être synchrone et posséder une entrée invalidant le comptage et remettant les sorties à 0.

Quelques tableaux de Karnaugh plus loin et une petite révision des bascules JK m'ont permis d'arriver au chronogramme suivant :

Fig. 1 : existe en haute résolution en cliquant ici

Le schéma complet du compteur synchrone est alors :

Fig. 2 : existe aussi en haute résolution en cliquant ici

 Le lecteur attentif pourra remarquer que le schéma n'utilise que des portes logiques à deux entrées. Théoriquement, ce n'est pas idéal car cela limite la fréquence maximale du circuit. Dans le cas qui nous intéresse, ce n'est pas pénalisant car la vitesse de propagation des signaux au travers d'une porte est très faible devant la période de l'horloge.

Demain, la suite de la conception de la logique séquentielle.

Aucun commentaire pour le moment


Formulaire en cours de chargement...